A+ A A-

Histoire de l'Harmonie de LAVENTIE

 La société de Musique de LAVENTIE a été fondée en 1863 par Monsieur LOISON - BECQUART et réorganisée en 1866 sous les auspices de Monsieur BAVIERE, Conseiller d'Arrondissement et Maire de LAVENTIE, avec pour directeur Monsieur Louis BARISSEL.

      Le 30 octobre 1894, au décès de Monsieur LOISON BECQUART, Président Fondateur, c'est Monsieur Henri DUMONT qui lui succéda à la Présidence, charge qu'il assuma jusqu'à la guerre de 1914-1918. Devenu Président d'Honneur, c'est son neuveu, M. Louis DUMONT qui le remplaça à la tête de la Société dont M. HOUZET en fut le Directeur.

      Par un très beau concert le 22 Février 1914 et un grand festival organisé le 19 Juillet 1914 à l'occasion du 50e anniversaire, devait se terminer la première partie de la vie d'une Société en pleine expansion, puisque quelques jours plus tard, éclatait la première guerre mondiale qui dispersait tous les membres en raison de la mobilisation, période douloureuse au cours de laquelle, hélas, une dizaine de musiciens tombaient au Champ d'Honneur.

      Quelques années après la guerre, soit le 25 Juin 1921, la Société est réorganisée et devient Municipale. Instruments, partitions et tout le matériel appartenant à la Société deviennent propriété de la Commune et ce, dans le but d'être plus vite indemnisés par les dommages de guerre. C'est alors que M. Alfred DUQUESNE, Conseiller d'Arrondissement, Maire de LAVENTIE, convoqua les anciens musiciens en une assemblée générale au cours de laquelle un nouveau Comité fut créé.

      La Direction fut ensuite provisoirement et successivement confiée à Messieurs Louis DELCROIX, Etienne CHOMBARD et Louis Georges, et ce jusqu'en 1923, année qui devait voir la Société se costumer.

      De 1923 à 1939, c'est sous la baguette de M. Jean COURCELLE, 1er prix de Concervatoire de LILLE, que l'Harmonie fit de rapides progrès jusqu'à se placer parmi les meilleures de la Région avec un effectif variant entre 50 et 60 exécutants.

      Un grand festival fut organisé le 1er Juin 1924 rassemblant 14 Sociétés (Musiques et Pompiers) et remportant un énorme succès.


Puis à nouveau, en Septembre 1939, une seconde guerre secoue le monde. Presque la totalité des musiciens sont mobilisés. Certains rentreront après l'Armistice, un grand nombre est fait prisonniers en Allemagne, et l'un d'entre eux, Robert BARBRY, ne devait hélas jamais revoir ses amis.

     1940 et 1941 est une période d'occupation au cours de laquelle les rassemblements sont interdits. Il faut attendre 1942 pour que M. George CANDELIER, vice-président, obtienne l'autorisation de reprendre les répétitions, et ce, malgré un effectif restreint et les partitions égarées. C'est donc sous la Direction de M. COUVREUR, 1er prix de conservatoire de PARIS, que l'Harmonie refait ses premiers pas.

     La première Sainte-Cécile sera fêtée avec un grand succès le 15 Décembre 1945, sous la baguette de M. Désiré BROUCK, nommé Directeur le 1er avril 1945. Il le restera jusqu'en 1956 atteignant alors ses 50 années de Direction au service de plusieurs Sociétés, dont 11 années consacrées à LAVENTIE.

     Ensuite, Se succédèrent à la Direction, Messieurs DUFETEL (3 ans ½), PAGE (2 ans ½) puis Robert MERCIER (3 ans) et c'est sous la présidence de M. René WILLERVAL, et la Direction de M. MERCIER, qu'en 1963, est fêté le centenaire de l'Harmonie. Une bien belle journée que celle du 23 Juin 1963 qui rassembla toute la population dans une atmosphère de liesse. Une messe fut célébrée, une magnifique audition fut donnée par un ensemble de 130 musiciens que formait l'union des Harmonies de LAVENTIE, CARVIN et ARMENTIERES. Un festival fut organisé réunissant 9 sociétés qui s'exprimèrent tour à tour avant de converger vers le centre ville pour y exécuter une audition d'ensemble. La médaille fut alors épinglée au drapeau de la Société, marquant ainsi la reconnaissance pour le dévouement de ses sociétaires. Ce fut une journée qui connut un très grand succès et qui est restée l'évènement marquant de son existence.

      Malheureusement, les beaux jours ne durent pas indéfiniment et il a fallu que divers évènements viennent troubler l'existence de l'harmonie, au point même d'en arriver à sa dissolution. Cela était inadmissible, LAVENTIE ne pouvait rester sans une harmonie et dans le même temps continuer à honorer ses morts, à animer les diverses manifestations communales ou religieuses. LAVENTIE sans Musique égalait LAVENTIE sans Soleil; ce n'était pas concevable. C'est ainsi qu'une poignée de « mordus », avec l'aide et l'appui de la municipalité de l'époque, ayant à sa tête M. Désiré FENART, Maire et Conseiller Général, nomma responsable à la présidence un « Ancien », Monsieur Marcel LOBBEDEZ, ainqi qu'un Directeur qui se révèla plein de talent et de dévouement en la personne de Monsieur Albert PAURISE. Tous relevèrent le Défi, reprirent les répétitions le 1er Mars 1966 et effectuèrent leur première sortie le 11 Novembre 1966.


22 ans après, le 125ème anniversaire de l'Harmonie Municipale de LAVENTIE fut fêté, couronné d'une cérémonie célébrant le mérite du résultat obtenu après tant de péripéties sur un chemin semé d'embuches et tant d'obstable surmontés...

     L'année 1972 vut la fusion de notre Harmonie avec celle de FLEURBAIX. Conscients de nos difficultés et apprenant que notre ville voisine et amie était pratiquement dans la même situation, des contacts furent établis entre les présidents, M. HOESSEN pour FLEURBAIX, et M. LOBBEDEZ pour LAVENTIE, puis entre les municipalités, c'est alors que les deux parties sont parvenues à créer une Fusion, mais, unique en France, une Fusion uniquement des effectifs Musiciens : c'est dire que l'harmonie de chaque ville conservait son entière autonomie, son président, son directeur, son comité, son secrétariat, sa trésorerie. Bien sûr, là aussi, quelques grincements de dents mais la raison devait l'emporter, puisque, aujourd'hui, notre Union est toujours aussi solide et ce, sans équivoque, nous le devons aussi beaucoup à Jean-Marie VANDEWYNCKEELE, élu président à Fleurbaix le 25 Mai 1978. Ce dernier n'a malheureusement fait qu'un trop court parcours, terrassé par la maladie en 1982. FLEURBAIX perdait un très grand président, LAVENTIE perdait un très grand ami.

     M. Paul MISSIAEN, Directeur de l'Harmonie de FLEURBAIX, devait nous quitter, lui-aussi, très prématurèment en 1980, laissant derrière lui un très bon souvenir en tant que Directeur et flutiste, un homme très compréhensif et ouvert avec lequel fut accompli un excellent travail. L'assemblée générale à FLEURBAIX devait désigner M. Albert PAURISE comme son successeur, ce qui ne put, bien sûr, que renforcer l'union de nos 2 sociétés.

      En 1983, Mme Marie-Thérèse VANDEWYNCKELE succède avec courage à son mari à la Présidence de l'Harmonie de LAVENTIE-FLEURBAIX, continuant l'oeuvre commencée par son époux. Depuis, plusieurs présidents se sont succédés à Fleurbaix et c’est Monsieur Christophe FOURNIER qui en est le Président actuellement. A Laventie, depuis le décès de notre regretté Marcel LOBBEDEZ, c’est Monsieur Louis-Charles CHAVATTE qui a repris la présidence depuis 1989. Chaque année, sur le bulletin municipal, vous pouvez suivre l’évolution de notre société, les nombreuses sorties, les concerts, les évènements, etc… nous ne les reprendrons donc pas ici.


C'est ainsi qu'à ce jour, notre Harmonie, L'HARMONIE MUNICIPALE DE LAVENTIE, compte dans ses rangs près de 90 Sociétaires, une batterie fanfare qui se manifeste à nombreuses reprises lors des évènements patriotiques et tient un rang honorable parmi les Sociétés musicales de la Région.

       De plus, la relève semble assurée chaque année par de nombreux élèves inscrits et suivants régulièrement les cours de Solfège et d'Instruments au sein de notre école de Musique. La fusion des sociétés musicales de Laventie et Fleurbaix a pris fin pour des raisons d'équilibre entre les effectifs. La commune de Laventie apporte un soutien précieux pour son école de Musique : soigner l'école permet d'alimenter progressivement les nouveaux membres de l'harmonie, dont la grande majorité est effectivement issue de notre école de Musique. Nous ne pouvons que remercier les parents qui nous confient leurs enfants afin de recevoir une éducation musicale correcte, en passant par la formation musicale, la classe d’orchestre, avant d’intégrer les rangs de l’harmonie.

     Un très grand MERCI à Jean PAURISE pour ce résumé parfait, emprunt d'un dévouement palpable perpétré pendant tant d'années...

Connexion
ou  Créer un compte